Lors d’un atelier financé par le Fonds international de développement agricole (FIDA), qui s’est tenu récemment à Port-au-Prince, le Centre International d’Agriculture Tropical (CIAT – International Center for Tropical Agriculture » a lancé officiellement un projet d’innovation technologique avec 3 composants de base : le manioc, les haricots et les sols.

Selon, Clair Hershey, leader du programme manioc du CIAT, ce projet cherche à contribuer à un programme du Gouvernement haïtien visant à accroître la productivité agricole et les revenus, améliorer la nutrition et les moyens de subsistance des familles de petits exploitants, en leur offrant de nouvelles opportunités de marché.

L’atelier a été suivi par 26 participants qui représentaient des organismes déjà partenaires du projet, telles que « Catholic Relief Services » et le ministère de l’Agriculture d’Haïti, ainsi que d’autres organismes intéressés à participer à la mise en œuvre du projet, entre autres l’Université Laval (Québec) et « Valorisation et renforcement des capacités pour un accroissement de la sécurité alimentaire en Haïti » (AKOSAA).

L’atelier était axée sur trois objectifs : identifier et contacter les partenaires clés en Haïti ; travailler avec les partenaires sur l’identification des besoins en matière de recherche et de formation et identifier les activités clés dans le haricots, le manioc et les sols, afin d’effectuer les interventions proposées en Haïti, et dans le même temps, combler les lacunes des connaissances et stratégie. Des sujets tels que les défis et les opportunités qui se présentent lors du soutien des systèmes de semences pour les cultures vivrières haïtiennes et les besoins des agriculteurs et des systèmes de production agricole dans le département du Sud d’Haïti, ont été entre autres, largement discutés.

Au cours de la première année de sa mise en œuvre, le projet se concentrera sur :

  • L’évaluations participatives paysannes, pour déterminer l’état des technologies et des variétés en usage aujourd’hui ;
  • La formation des chercheurs, agents de vulgarisation et des agriculteurs pour renforcer leurs capacités de recherche et de vulgarisation ;
  • L’évaluation préliminaire des chaînes de valeur ;
  • L’introduction de variétés à haut rendement de manioc et de haricots à haute valeur nutritionnelle ;
  • La collecte et l’organisation de profils de sol.

Réagir à cet article

La Rédaction

La Rédaction

La Rédaction Contact : actualites@haitinews2000.com

More Posts

Follow Me:
Facebook

http://haitinews2000.net/wp-content/uploads/2015/06/pro-agro.jpghttp://haitinews2000.net/wp-content/uploads/2015/06/pro-agro-150x150.jpgLa RédactionAgricultureLors d’un atelier financé par le Fonds international de développement agricole (FIDA), qui s’est tenu récemment à Port-au-Prince, le Centre International d’Agriculture Tropical (CIAT - International Center for Tropical Agriculture » a lancé officiellement un projet d'innovation technologique avec 3 composants de base : le manioc, les haricots et...haiti news, haiti, haiti nouvelle, haiti elections