Cette 16e journée du championnat national a attiré beaucoup plus d’attention ce week-end que toutes les précédentes, en raison des enjeux qui en découlaient. Alors que neuf (9) équipes ont déjà assuré leur place en D1 pour la saison prochaine, une quantité considérable, d’autres se lancent dans la bataille la plus féroce.

Si le Racine de Gros-Mornes est mathématiquement relégué en division inférieure, nombreuses sont les équipes qui, selon les calculs avant cette journée, avaient besoin d’une victoire pour assurer leur survie. En effet, le choc le plus attendu était au Parc Vincent des Gonaïves où le Racing FC, 14e du classement avec une bagatelle de 40 pts, était face aux Ouanaminthais qui eux-mêmes occupaient la 16ème place avec 38 pts.

Sous la menace d’un Roulado 15e avec ses 39pts au classement, la victoire était sine qua non pour l’unique représentant de la cité de l’indépendance qui a tant voulu se distancer des quatre équipes relégables. Après une première période pauvre en spectacle et surtout marqué par des coupures, les jaunes et bleus conscients de leur situation ont fini par sortir leurs crocs au beau milieu de la deuxième période.

Et c’est Daniel Jamesly un ancien du Victory qui allait faire ovationner les spectateurs du Parc Vincent des Gonaïves. Recruté au début de la saison, le dossard 16, suite à une réception sur le flanc gauche, a su mettre dans le vent trois (3) Ouanaminthais pour pénétrer la surface de réparation. C’est à ce moment que l’un des défenseurs centraux de l’équipe adverse qui suivaient l’action l’a accroché et ce fut donc pénality pour les Gonaviens.

Paul Danshley un peu régulier ces derniers temps a transformé en but le pénality vers les 73e minutes de jeu. Comptant désormais quarante-trois(43) points et quatorzième (14ème) du classement général, l’ancienne équipe de Clairssant Clerjuste n’a besoin qu’une victoire sur les trois (3) rencontres restantes pour continuer son pèlerinage en D1 la saison prochaine. Dans le duel des mal-lotis, la PNH et le Racine se sont quittés sur le score d’un but partout tandis que l’US La jeune qui n’avait pas droit à l’erreur s’est incliné (0-1) face aux St Marcois du Baltimore.

Invincible depuis quatorze (14) journées, le Racing Club Haïtien dans un match riche en rebondissement a fini par baisser pavillon (2-3) face au cheval rouge qu’est le Cavaly.

Pour rappel, l’unique défaite des vieux lions remonte à la première journée de la série de clôture (2-0) face à l’America des Cayes.

Enfin, le Valencia qui était le premier relégable, continue à garder espoir suite à sa victoire (1-0) au dépens de Don Bosco de Pétion-Ville. | Johnbecker Jean

Réagir à cet article

La Rédaction

La Rédaction

La Rédaction Contact : actualites@haitinews2000.com

More Posts

Follow Me:
Facebook

Championnat national D1 : la lutte pour le maintien devient de plus en plus rudehttp://haitinews2000.net/wp-content/uploads/2015/12/foot-gonaives.jpghttp://haitinews2000.net/wp-content/uploads/2015/12/foot-gonaives-150x150.jpgLa RédactionSportCette 16e journée du championnat national a attiré beaucoup plus d'attention ce week-end que toutes les précédentes, en raison des enjeux qui en découlaient. Alors que neuf (9) équipes ont déjà assuré leur place en D1 pour la saison prochaine, une quantité considérable, d'autres se lancent dans la bataille...haiti news, haiti, haiti nouvelle, haiti elections