On ne peut pas exiger la démission de Mario Andrésol, d’après un sénateur

On ne peut pas exiger la démission de Mario Andrésol, d’après un sénateur

Le Président du Sénat de la République n’a pas vu d’un bon œil les manœuvres de la présidence d’obliger le Chef de la Police à remettre sa démission. Dieuseul Simon Desra dit ne pas comprendre ce petit jeu.

« Mario Andrésol a été nommé à la Direction Générale de la Police Nationale d’Haïti (PNH) pour un mandat de 3 ans », a déclaré M. Desras.

Dans la même veine, le parlementaire a fait sentir l’intention de ses pairs de se pencher sur le cas des anciens militaires. De ce fait, il annonce la formation d’une commission.

Toutefois il demande au gouvernement d’aborder ce dossier avec calme. Le sénateur rejette l’idée d’impliquer la mission onusienne dans cette affaire.

A noter, la semaine écoulée, le ministre de la justice, Michel Brunache, a fait injonction à Mario Andrésol de se charger du dossier des anciens militaires.


La Rédaction

La Rédaction Contact : actualites@haitinews2000.com

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.