Le mouvement des policiers a paralysé les activités à Carrefour et dans d’autres zones de la capitale

Le mouvement des policiers a paralysé les activités à Carrefour et dans d’autres zones de la capitale

Des agents de la Police haïtienne ont protesté une nouvelle foi contre l’assassinat de Walky Calixte, un policier issu de la 18e promotion de la PNH, tué le 17 avril dernier à Martissant 15.

Des quartiers de la commune de Carrefour ont été en effervescence. Des barricades de pneus enflammés, des carcasses de voiture et de grosses pierres ont été observés dans toutes les rues des quartiers de Martissant, Arcachon, Bizoton et autres. Les portes des établissements scolaires, des magasins et des supermarchés des endroits susdits ont été fermées.

Des coups de feu ont été entendus très tôt de la matinée, des malfaiteurs ont profité de l’occasion pour rançonner les gens qui ont tenté de vaquer à leurs occupations.

D’autres endroits de la capitale ont connu aussi une tension pareille, on peut citer entre autres Delmas, en particulier Carrefour de l’Aviation, Carrefour-feuilles et Poste-Marchand.

L’objectif de cette protestation est de réclamer justice en faveur de Walky Calixte, bêtement tué la semaine écoulée, ses frères d’armes ont pointé du doigt le député de la 1ère circonscription de Port-au-Prince, Rodriguez Séjour.


La Rédaction

La Rédaction Contact : actualites@haitinews2000.com

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.