Crise haïtienne : La République dominicaine critique la gestion de l’ONU

Crise haïtienne : La République dominicaine critique la gestion de l’ONU

Le ministre dominicain des Affaires étrangères, Roberto Álvarez, a déploré la “faible réceptivité existant au sein du Conseil de sécurité” de l’Organisation des Nations unies (ONU) “concernant la crise croissante” que traverse Haïti, terrorisée par l’activisme de gangs criminels. 

Lors d’une rencontre avec le secrétaire général de l’ONU à New York, António Guterres, le ministre dominicain des Affaires étrangères Álvarez a exprimé la préoccupation de la République dominicaine « pour la détérioration croissante de la situation intérieure en Haïti et le peu d’action de l’ONU pour contribuer à une stabilisation » dans ce pays, selon une note informative du ministère des Affaires étrangères. M. Álvarez a rappelé les efforts de la République dominicaine pour convaincre le Conseil de sécurité d’étendre la capacité du Bureau intégré des Nations Unies en Haïti (BINUH) pour empêcher une crise beaucoup plus profonde. Le diplomate dominicain a réitéré l’engagement du gouvernement du président, Luis Abinader, envers les Nations Unies et sa décision de continuer à collaborer avec l’agenda de l’organisation internationale pour le bien de la paix et de la sécurité internationales. 

Guterres a exprimé à quel point la rencontre bilatérale avec le président Abinader lors du IX Sommet des Amériques a été fructueuse pour lui, notant que cette conversation a contribué à lui donner une meilleure compréhension pour une approche immédiate de la crise haïtienne, qui pourrait porter ses fruits à court terme.


La Rédaction

La Rédaction Contact : actualites@haitinews2000.com
%d bloggers like this:
Enable Notifications OK No thanks