Les victimes du naufrage aux Bahamas ont été piégées dans une cabine

Les victimes du naufrage aux Bahamas ont été piégées dans une cabine

La mort d’une grande partie des 17 migrants haïtiens qui se sont noyés lorsque leur bateau a chaviré aux Bahamas était due au fait qu’ils étaient coincés dans une cabine près de la proue, a rapporté mercredi la police.

Le commissaire de police des Bahamas, Clayton Fernander, a expliqué que les victimes, principalement des femmes, ont été laissées sous l’eau et incapables de sortir lorsque le bateau a chaviré.

Fernander a assuré dans des déclarations à la presse locale qu’une partie des femmes aurait pu survivre si le navire avait été ouvert, en s’accrochant au bateau, comme les autres l’ont fait.

A LIRE AUSSI : Deux Dominicains kidnappés en Haïti

Ceux qui sont morts dans ce drame, survenu dimanche dernier après que le navire a quitté les Bahamas pour Miami (Etats-Unis), sont 15 femmes, un homme et une fille.

Apparemment, les femmes ont été placées dans cette cabine intérieure afin qu’elles soient mieux protégées des intempéries, mais l’abri s’est transformé en piège.

Les garde-côtes ont pu sauver 25 personnes vivantes et on estime qu’il y a au moins trois disparus, bien qu’il ait déjà été exclu que les efforts de recherche réussissent.


La Rédaction

La Rédaction Contact : actualites@haitinews2000.com
%d bloggers like this:
Enable Notifications OK No thanks