Insécurité : Edwin Paraison dénonce un complot de l’international contre Haïti

Insécurité : Edwin Paraison dénonce un complot de l’international contre Haïti

L’ancien consul d’Haïti en République dominicaine, Edwin Paraison, a demandé aux États-Unis d’aider Haïti à lutter contre le trafic illégal d’armes à feu et de munitions.

Paraison a déclaré qu’un phénomène “inédit nulle part dans le monde” se produit en Haïti, assurant que la communauté internationale a encouragé la fédération des gangs criminels qui ont causé des centaines de morts dans le pays.

Il a également dénoncé qu’il y a un complot contre Haïti, ajoutant qu’« on ne sait pas encore si c’est à cause des ressources naturelles dont on sait qui existent dans ce pays ».

A LIRE AUSSI : La terre a secoué au Cap-Haitien, aucun dégât enregistré

Ces déclarations ont été faites lors d’une interview avec Héctor Herrera Cabral à l’émission “D’Agenda” sur Telesistema Channel 11, où il s’est également demandé pourquoi la communauté internationale n’apporte pas plus de soutien à son pays.

« Aujourd’hui, c’est Haïti qui demande aux États-Unis de collaborer pour nous aider à contrôler l’arrivée croissante d’armes et de munitions qui alimentent la violence, qui ont fait tant de victimes en Haïti, et qui alimentent les gangs », a-t-il insisté.

Il a rappelé que les armes ne sont pas fabriquées dans son pays, et donc ces armes viennent de quelque part et, jusqu’à présent, la plupart de celles qui ont été confisquées viennent des États-Unis, plus précisément des ports de Floride.

Cependant, Paraison a déclaré que la majorité des secteurs politiques et de la société civile en Haïti rejettent la présence de troupes étrangères pour lutter contre les gangs criminels, en raison de la mauvaise expérience qu’ils ont avec cette initiative, en plus du fait qu’elle affecte leur souveraineté.

“Mais dans la plupart des cas en Haïti, la plupart de la classe politique, des directeurs d’opinion, des groupes organisés, regardent toujours l’expérience que nous avons eue avec ce type de formule pour la présence de troupes internationales, ils n’ont pas donné les résultats, en plus à porter atteinte à notre souveraineté », a souligné l’ancien consul.

Il a également affirmé que ce dont Haïti a besoin pour faire face aux gangs criminels, c’est un renforcement de sa force policière.


La Rédaction

La Rédaction Contact : actualites@haitinews2000.com
%d bloggers like this:
Enable Notifications OK No thanks