Journée de manifestation à travers le pays pour réclamer le départ d’Ariel Henry

Journée de manifestation à travers le pays pour réclamer le départ d’Ariel Henry

A l’initiative des organisations politiques et sociales, des milliers de citoyens ont gagné les rues, ce mercredi 7 septembre, pour dénoncer la pénurie du carburant qui affecte grandement le transport en commun et la cherté de la vie. Ils réclament le départ du gouvernement d’Ariel Henry.

A Port-au-Prince, des barricades de pneus enflammés ont été constatées sur les chaussées, la police a du dépenser beaucoup d’énergie pour disperser la foule. A Delmas la situation a été tendue, tout comme à Pétion-ville. Les manifestants ont lancé des pierres et des tessons de bouteilles contre des agents des forces de l’ordre, ces derniers n’ont pas ménagé leur effort pour faire usage de gaz lacrymogènes et de balles réelles.

A LIRE AUSSI : La Plateforme Sitwayen Angaje w invite les protagonistes à s’entendre pour résoudre la crise

La police n’a pas pu empêcher aux protestataires de manifester devant la résidence officielle du Premier Ministre à Bourdon.

Aux Cayes, à Jérémie, à Jacmel, au Cap-Haitien et dans d’autres départements, la situation n’était pas différente. Des milliers de gens ont réclamé le départ du gouvernement en place. Il dénonce le mépris d’Ariel Henry qui se rend en Floride, ce mercredi, alors que le pays est en ébullition.

A Jérémie, les manifestants ont pillé des magasins. Le Centre d’Opération d’Urgence Départemental (COUD) n’a pas été épargné. On n’a pas encore un bilan définitif de cette journée, toutefois les organisateurs prévoient d’autres journées de mobilisation contre le pouvoir en place.


La Rédaction

La Rédaction Contact : actualites@haitinews2000.com
%d bloggers like this:
Enable Notifications OK No thanks