Sans rien dire de concret, Ariel Henry « rèd kou ke makak ! »

Sans rien dire de concret, Ariel Henry « rèd kou ke makak ! »

Avec un ton de faiblesse, le Premier Ministre, Ariel Henry s’est adressé ce mercredi soir à la nation. Un message dépourvu de contenu, c’est ainsi qu’on peut décrypter son discours. Le Chef du gouvernement n’a pas l’air d’un chef d’état pouvant faire revenir le calme à travers le pays.

Dans son message le PM, sans citer de noms, a pointé du doigt un secteur qui alimente la crise. Selon des observateurs, l’état ne peut pas se plaindre. Les mots d’Ariel Henry prouvent clairement que son gouvernement est au-dessous de la crise socio-politique et économique qui sévit dans le pays.

A LIRE AUSSI : Arrêté récemment, le militant politique, Bab, a recouvré sa liberté

Le PM croit qu’un groupe d’individus utilisent les gangs pour semer la terreur dans le pays. L’accès est interdit à Varreux à cause des groupes armés de G-9 qui réclament sa démission. Pour Ariel Henry ce sont des manœuvres d’un groupe qui se montre hostile à la reforme que son équipe est en train de faire au niveau des douanes du pays.

Le Patron de la Primature n’annonce aucune décision, cela va sans dire que le phénomène de « Peyi Lock » va perdurer. Aucun leadership n’a été dégagé auprès de cette équipe pour juguler cette crise qui a fait beaucoup plus de tort aux plus vulnérables.


La Rédaction

La Rédaction Contact : actualites@haitinews2000.com
%d bloggers like this:
Enable Notifications OK No thanks