Choléra en Haïti : l’ONU croit qu’il faut agir vite

Choléra en Haïti : l’ONU croit qu’il faut agir vite

L’organisation des Nations Unies n’a pas caché sa grande inquiétude face à la montée vertigineuse des cas de contamination dans le pays. Entre 20 et 23 octobre dernier le nombre des cas suspects a presque doublé, à en croire les autorités sanitaires du pays.

La crise que connait présentement le pays a un impact fort sur la résurgence de la maladie. Les habitants de plusieurs quartiers de Port-au-Prince n’ont pas accès à l’eau potable. La pénurie du carburant persiste.

A LIRE AUSSI : L’Union Européenne n’envisage pas d’envoyer des troupes en Haïti

La commune de Cité soleil qui est considérée comme étant l’épicentre de l’épidémie confronte à de nombreuses difficultés. Les activités des gangs empêchent à la population de vaquer librement à ses activités, tandis que l’eau potable et la nourriture sont en manque.

Les Nations unis encouragent le gouvernement et les partenaires d’Haïti à redoubler d’effort afin de pouvoir permettre à cette nation de sortir du marasme dans le quelle elle se trouve.


La Rédaction

La Rédaction Contact : actualites@haitinews2000.com
%d bloggers like this:
Enable Notifications OK No thanks