Haïti et Brésil renforcent leurs liens de coopération et font la promotion des investissements économiques

Haïti et Brésil renforcent leurs liens de coopération et  font la promotion des investissements économiques
Michel Martelly et Dilma Rousseff

Michel Martelly a reçu chaleureusement, mercredi, son homologue brésilien, Mme Dilma Rousseff qui, à la tête d’une importante délégation, a effectué une visite officielle en Haïti dont l’objectif est de renforcer les liens d’amitié et consolider les relations de coopération qui remontent à 1928 entre les deux peuples.

Après avoir accueilli avec honneur la Présidente de la République fédérative du Brésil à l’Aéroport international Toussaint Louverture, le Chef de l’Etat a eu un entretien avec son homologue brésilien au Palais National, en présence, entre autres, du Premier Ministre Garry Conille et des ministres haïtiens et brésiliens. D’autres rencontres élargies ont eu lieu également avec les membres des deux équipes présidentielles et des représentants de tous les secteurs impliqués dans la coopération haïtiano-brésilienne. Parmi les points abordés au cours de ces fructueuses discussions :

•    dispositions pour faciliter l’arrivée des investisseurs brésiliens en Haïti ;

•    possibilité de signature d’un accord migratoire qui permettra de mettre un terme à l’arrivée illégalle des Haïtiens au Brésil ;

•    éligibilité éventuelle d’Haïti à la Banque Nationale du Développement Economique et Social (BNDES) pour que les entreprises brésiliennes désireuses de traiter avec Haïti puissent bénéficier de prêts ;

•    coopération technique dans les activités sportives ;

•    engagement du Brésil pour réaliser des projets relatifs à l’infrastructure, l’énergie, l’éducation, l’environnement, la sécurité, etc. ;

•     retrait progressif de la MINUSTAH sur lequel les deux gouvernements vont travailler à l’élaboration d’un calendrier ;

•     éventuel appui technique du Gouvernement brésilien dans la mise en place d’une force de sécurité et de défense nationale.

Les deux présidents ont tenu une conférence de presse suivie d’un déjeuner en l’honneur de la Présidente brésilienne. Le Chef de l’Etat, au nom du peuple haïtien,  en a profité pour remercier le Gouvernement et le peuple brésiliens pour l’assistance offerte à Haïti dans le cadre du processus de renforcement de la démocratie et des actions de secours en faveur des victimes du tremblement de terre du 12 janvier 2010 et de l’épidémie de choléra.

Investissements économiques

 « Mme Dilma Rousseff est la présidente du Conseil de direction de l’entreprise pétrolière d’état du Brésil Petrobras. En ce terme, nous avons vu dans quelle mesure la compagnie brésilienne pourrait nous fournir une assistance technique pour la production de biodiesel/éthanol en Haïti, la plantation de jetropha  et l’amélioration de notre stockage de biodiesel », a affirmé Président Martelly qui a salué l’intérêt manifesté par le Brésil, 6ème puissance économique mondiale, pour le développement économique d’Haïti. Ce pays contribue à la construction d’une usine  hydroélectrique de 30 MW, communément appelé Artibonite 4C. C’est un projet de 192 millions de dollars américains, dont 40 millions proviennent du gouvernement brésilien et 30 millions de la BID. L’Etat haïtien reste ouvert à un partenariat public/privé pour pouvoir trouver ce qui manque.

Comme il l’a fait récemment lors de sa participation au 42ème Forum économique mondial à Davos (Suisse) et, novembre 2011, lors de la visite à Port-au-Prince de 479 investisseurs internationaux venus de 30 pays, le Président de la République a indiqué que les investisseurs étrangers ont des opportunités d’innover et d’investir comme jamais auparavant en Haïti. Et il est convaincu que les potentiels investisseurs, dont les membres de l’Association Brésilienne des Industries du Textile (ABIT) et de la Confédération Nationale des Industries (CNI) du Brésil, ne seront pas déçus. Ces éventuels investisseurs pourraient  profiter des avantages offerts par la Loi HELP selon laquelle les produits haïtiens peuvent entrer aux Etats-Unis d’Amérique sans payer des frais de douane. Président Martelly a, une fois de plus, réitéré son engagement à adopter d’importantes mesures pour maintenir un climat sécuritaire stable à ce sujet.

De son côté, la Présidente Dilma Rousseff, qui s’est montrée favorable à l’appel de son homologue, dit prendre acte des avancées significatives – par exemple les programmes « Aba Grangou » et scolarisation gratuite – réalisées par l’actuelle équipe au pouvoir. Ainsi, face à la détermination du Président  Martelly et la confiance suscitée chez les partenaires internationaux, Mme Rousseff a promis un accompagnement dans le cadre de la reconstruction et le développement durable d’Haïti, réaffirmant l’engagement de son pays d’exécuter à long terme des projets sociaux en vue de contribuer aux efforts visant l’amélioration des conditions de vie du peuple haïtien. Par ailleurs, elle entend travailler afin de réduire l’effectif des troupes brésiliennes au sein de la MINUSTAH.

Concernant la question migratoire, le Gouvernement brésilien, après les démarches des autorités haïtiennes, est aussi favorable à accorder exclusivement un visa permanent aux Haïtiens et régulariser la situation de ceux qui sont déjà au Brésil. Chaque année, 1,200 familles haïtiennes seront accueillies légalement dans ce pays, selon l’engagement de Mme Rousseff.

Les discussions sur la coopération haïtiano-brésilienne vont se poursuivre entre les deux Chefs d’Etat. Président Martelly est invité, par son homologue brésilien, à la conférence internationale « Rio + 20 », qui se déroulera à Rio du Janeiro (Brésil), du 4 au 6 juin 2012, sous deux thèmes spécifiques : une économie verte dans le contexte de l’éradication de la pauvreté et le développement durable et une structure institutionnelle qui favorise le développement durable. Le Président de la République en profitera pour continuer à faire la promotion d’Haïti qui est désormais ouverte aux affaires.


La Rédaction

La Rédaction Contact : actualites@haitinews2000.com

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.