Jean Charles Moise menace de retirer son représentant du CP

Jean Charles Moise menace de retirer son représentant du CP

Une foule immense a envahi, vendredi, les rues du Cap-Haïtien pour accueillir l’ex-sénateur Jean Charles Moise. Le leader charismatique du mouvement Pitit Desalin a profité de cette occasion pour lancer un message retentissant aux membres du Conseil Présidentiel.

Jean Charles Moise, visiblement galvanisé par l’accueil chaleureux de ses partisans, a pris la parole devant une marée humaine venue l’écouter. “Si les Conseillers Présidentiels ne veulent pas travailler, je demanderais à mon représentant, Emmanuel Vertilaire, de se retirer du Conseil Présidentiel et je serai encore dans les rues pour protester contre eux”, a martelé l’ancien sénateur, sous les acclamations de la foule.

Les observateurs politiques s’attendent à ce que cette déclaration ait des répercussions significatives dans les jours à venir, avec la possibilité de nouvelles manifestations et d’une intensification des revendications populaires. Le pays, déjà en proie à de nombreuses difficultés socio-économiques, pourrait voir ses tensions politiques s’aggraver encore davantage.

En attendant, les partisans de Pitit Desalin et de Jean Charles Moise restent mobilisés, prêts à descendre de nouveau dans les rues pour défendre leurs convictions et pousser le gouvernement à agir.

Le message de Jean Charles Moise est clair : l’heure n’est plus à l’attente, mais à l’action. Et si le Conseil Présidentiel ne répond pas à cet appel, l’ex-sénateur est prêt à mener la lutte jusqu’au bout, dit-il.


La Rédaction

La Rédaction Contact : actualites@haitinews2000.com