Dimitri Hérard: devenu maître stratégique des gangs

Dimitri Hérard: devenu maître stratégique des gangs

Les chefs de gangs en Haïti ont atteint un niveau de puissance tel qu’ils n’ont plus besoin du soutien de leurs anciens patrons politiques et économiques, selon un récent article du New York Times. Le journal cite des sources au sein du Ministère de la Justice haïtien et des diplomates accrédités dans le pays, soulignant une évolution inquiétante dans le paysage criminel haïtien.

Autrefois manipulés par des figures politiques et économiques pour mener à bien des actions violentes ou influencer des élections, les gangs haïtiens se sont désormais émancipés de ces relations de dépendance. “Ils n’ont plus besoin de nous,” aurait confié un haut fonctionnaire sous couvert d’anonymat. Cette indépendance accrue s’accompagne de connexions internationales inquiétantes.

La plupart des gangs haïtiens entretiennent des relations étroites avec des cartels de drogue en Colombie, selon les mêmes sources. Ils possèdent des armes de grand calibre et sont capables de coordonner des envois de drogues vers des pays en Europe, ce qui les place au cœur d’un réseau criminel international sophistiqué. Cette capacité logistique renforce non seulement leur pouvoir local mais leur confère aussi une influence considérable sur les marchés de la drogue internationaux.

Un des acteurs clés de cette montée en puissance est Dimitri Hérard, un ancien responsable de la sécurité au palais national haïtien, qui s’est évadé de prison. Hérard travaille désormais pour le gang dirigé par Izo et est considéré comme l’un des plus grands stratèges des gangs en Haïti. Son expertise en matière de sécurité et ses connexions internationales lui permettent d’organiser les opérations des gangs avec une efficacité redoutable, souligne le média américain.

Cette situation plonge le pays dans une spirale de violence et d’instabilité. Les autorités haïtiennes, souvent dépassées par la sophistication et les ressources des gangs, peinent à rétablir l’ordre. “La situation est devenue incontrôlable,” admettent des responsables du Ministère de la Justice. Les diplomates en poste à Port-au-Prince partagent ce constat alarmant, notant que la communauté internationale doit prendre des mesures urgentes pour aider Haïti à faire face à cette crise.

En attendant, la population haïtienne vit dans la peur constante. Les enlèvements, les extorsions et les affrontements armés entre gangs rivaux sont devenus monnaie courante, rendant la vie quotidienne de plus en plus précaire. L’espoir d’un avenir stable semble s’éloigner de plus en plus, alors que les gangs renforcent leur emprise sur le pays.

En Conclusion, la montée en puissance des gangs en Haïti, désormais autonomes et connectés à des réseaux internationaux de trafic de drogue, représente une menace majeure pour la sécurité nationale et régionale. Les efforts pour rétablir l’ordre nécessiteront une réponse concertée et soutenue de la part des autorités haïtiennes et de la communauté internationale.


La Rédaction

La Rédaction Contact : actualites@haitinews2000.com