Réduire le nombre de ministères à 11 : des membres du Conseil Présidentiel s’y opposent

Réduire le nombre de ministères à 11 : des membres du Conseil Présidentiel s’y opposent

Une tension palpable règne actuellement entre le Conseil Présidentiel de Transition et le Premier Ministre Garry Conille concernant la formation du nouveau Cabinet Ministériel. Selon des sources informées, le Premier Ministre Garry Conille propose de réduire le nombre de ministères de 18 à 11 en regroupant les portefeuilles par secteur. Cette initiative vise à réduire le train de vie de l’État et à améliorer l’efficacité gouvernementale.

Cependant, cette proposition rencontre une opposition farouche de la part des membres du Conseil Présidentiel. Ces derniers justifient leur désaccord par le fait qu’ils ont promis des postes à leurs partisans dans le cadre de ce qu’ils appellent le “partage des responsabilités” ou, en des termes plus directs, le “partage du gâteau”.

Cette divergence de vues entre le Premier Ministre et le Conseil Présidentiel complique la formation rapide d’un gouvernement, alors que le pays fait face à une crise multidimensionnelle nécessitant une réponse urgente.

La proposition de Garry Conille, bien que motivée par une volonté de rationalisation et de réduction des dépenses publiques, semble se heurter aux réalités politiques et aux attentes des différents soutiens du Conseil Présidentiel. Certains membres du Conseil craignent que la réduction du nombre de ministères ne diminue leur influence et leur capacité à récompenser leur base politique.

Des observateurs exhortent les Conseillers-Présidentiels à faire passer les intérêts de la nation avant leurs considérations personnelles ou partisanes. « Le pays ne peut plus attendre », déclarent-ils, insistant sur l’urgence de former un gouvernement capable de s’attaquer aux nombreux défis auxquels le pays est confronté. Parmi ces défis figurent des crises économique, sécuritaire et sociale qui nécessitent des réponses coordonnées et efficaces.


La Rédaction

La Rédaction Contact : actualites@haitinews2000.com