Une grande mobilisation populaire contre l’administration Martelly / Lamothe prévue le 30 septembre à venir

Une grande mobilisation populaire contre l’administration Martelly / Lamothe prévue le 30 septembre à venir
Photo : rfi.fr (Archive)

Le MONOP entend gagner les rues de la capitale le 30 septembre prochain dans l’idée de dénoncer les dérives de l’équipe en place. Les responsables du Mouvement National Populaire (MONOP) ont dénoncé ce mercredi la façon dont les forces de l’ordre ont procédé au dispersement de leur sit-in tenu le 11 septembre dernier.

Au cours de ce point de presse, ces derniers ont annoncé la couleur pour le 30 septembre prochain devant les ruines de l’ancienne église de Saint Jean Bosco, en vue de réclamer justice et réparation pour les victimes de cette tragédie, d’exiger le départ de l’équipe en place qui veut, selon eux, implanter la dictature dans le pays.

“Nous demandons aux citoyens conséquents qui ne veulent pas de nouveau tomber sous le règne de la dictature de nous rejoindre pour une forte mobilisation en vue de demander à l’apprenti dictateur de plier bagage”, a lancé les supporters.




André Fadot, l’un des responsables du dit mouvement ainsi que Printemps Bélizaire, le Porte-parole du MONOP ont, par ailleurs, critiqué énergiquement la Police qui a fait échec à la manifestation de l’opposition, qui avait eu lieu le 12 de ce mois, à laquelle Mirlande Manigat, ainsi que d’autres politiciens ont pris part.

A noter, ce 30 septembre ramènera le 22e anniversaire du coup d’état militaire sanglant de 1991 contre l’ex-président Jean-Bertrand Aristide par l’Armée d’Haïti.

Dossier : Jean Junior Sylnay

E-mail : sylnay.jeanjunior@yahoo.com


La Rédaction

La Rédaction Contact : actualites@haitinews2000.com

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Enable Notifications OK No thanks