Crise de carburant en Haïti : les autorités dominicaines renforcent la surveillance à la frontière

Crise de carburant en Haïti : les autorités dominicaines renforcent la surveillance à la frontière

Le Gouvernement dominicain a averti qu’il adoptera des mesures, qu’il n’a pas précisées, pour contrecarrer toute tentative des Haïtiens d’entrer dans le pays pour s’approvisionner en carburant, compte tenu de l’impact de la pénurie que connaît actuellement le pays.

La fermeté de la détermination du gouvernement a été exposée hier par le ministre de l’Industrie et du Commerce, Víctor “Ito” Bisonó, lors d’un déjeuner entre le président Luis Abinader et les directeurs des médias au Palais national.

 “S’ils décident de traverser vers la République dominicaine à la recherche de carburant”, a déclaré Bisonó, “la chose la plus logique est d’agir à cet égard, car les subventions et les efforts déployés par le gouvernement sont une priorité pour les Dominicains”.

A LIRE AUSSI : Un Haïtien maltraité par des soldats dominicains, Claude Joseph dénonce

Il a également souligné que malgré le fait que la République dominicaine soit, par tradition, solidaire d’Haïti, étant son deuxième partenaire commercial, « la situation actuelle, où il y a une forte subvention au niveau local, empêche le transfert de carburant » à ce pays.

 Les subventions aux dérivés pétroliers font partie d’une série de mesures que le président a annoncées dans son discours de responsabilité devant l’Assemblée nationale le 27 février, pour empêcher de nouvelles augmentations dues à la hausse des prix du carburant sur les marchés internationaux.


La Rédaction

La Rédaction Contact : actualites@haitinews2000.com
%d bloggers like this:
Enable Notifications OK No thanks