Le tiers restant du Sénat demande au PM d’annuler la demande d’intervention d’une force étrangère en Haïti

Le tiers restant du Sénat demande au PM d’annuler la demande d’intervention d’une force étrangère en Haïti

La décision du gouvernement de demander à la communauté internationale d’envoyer des troupes pour faire face à la grave crise que traverse le pays ne fait pas l’unanimité, au point que le Sénat a exigé l’annulation de la demande d’un tel déploiement.

Dans une résolution publiée ce lundi et envoyée aux entités étatiques et à la représentante spéciale du Secrétaire général de l’ONU en Haïti, Helen La Lime, les 10 sénateurs demandent au Premier ministre, Ariel Henry , de « suspendre immédiatement l’exécution de la résolution du 7 octobre” sur le déploiement d’une force armée étrangère.

A LIRE AUSSI : Aux Gonaïves, les manifestants ont incendié les locaux du TPI

Après avoir qualifié de “sérieuse” cette décision de l’exécutif, les dix sénateurs en fonction, dans un texte approuvé dimanche soir, considèrent la résolution du gouvernement par laquelle le Premier ministre se voit accorder “l’autorité et le droit” de demander aux pays étrangers de déployer une force armée spécialisée.

“Henri usurpe les prérogatives du président de la République, qui est le chef de l’Etat”, selon les législateurs, qui voient dans ladite pétition “une tentative d’un gouvernement illégitime, impopulaire et de plus en plus contesté d’utiliser des forces étrangères pour maintenir le pouvoir à tout prix et ainsi retarder le retour d’Haïti à l’ordre constitutionnel.


La Rédaction

La Rédaction Contact : actualites@haitinews2000.com
%d bloggers like this:
Enable Notifications OK No thanks