Devant l’ambassade des Etats-Unis, Moise Jean Charles appelle à l’intensification de la mobilisation et critique la politique américaine

Devant l’ambassade des Etats-Unis, Moise Jean Charles appelle à l’intensification de la mobilisation et critique la politique américaine

Comme annoncé, le leader de Pitit Dessalines à la tête d’une foule immense a manifesté, ce lundi 17 octobre, devant les locaux de l’ambassade des Etats-Unis à Tabarre. L’ancien sénateur du Nord, Jean Charles Moise devait s’adresser au gouvernement américain.

Les forces de l’ordre ont fait usage de balles réelles et de gaz lacrymogènes pour disperser la foule. Les manifestants ont lancé des pierres contre les agents de la police haïtienne qui ont constitué le cordon de sécurité afin de pouvoir protéger l’ambassade.

Malgré le comportement de la police, Moise Jean Charles n’a pas baissé les bras, il a rebroussé chemin afin de se rendre à nouveau devant les locaux de l’ambassade pour s’adresser aux autorités américaines. Le militant politique, Abel Loreston, a critiqué sévèrement l’institution policière haïtienne pour avoir intimé l’ordre aux agents pour faire usage de la force pour mater la mobilisation.

A LIRE AUSSI : Les USA ont rédigé une résolution pour soutenir le déploiement d’une force d’action rapide en Haïti

Moise Jean Charles qui a finalement prononcé son discours a dénoncé l’ingérence de l’internationale, à savoir les Etats-Unis, la France et le Canada, dans les affaires internes d’Haïti. « Si Ariel Henry ne démissionne pas, il n’y aura pas de sommeil », nous citons Moise Jean Charles. L’ancien élu du Nord au Sénat de la République annonce l’intensification de la mobilisation. « La semaine à venir nous nous rendront chez les ministres, sinon qu’ils démissionnent », a lâché Moise.

Le leader appelle les propriétaires des hôtels à ne plus recevoir les hauts dignitaires de l’état pour ne pas devenir la cible des manifestants, car dit-il, la mobilisation sera intensifiée dans les jours à venir. Il encourage les populations de tous les départements à se rendre à Port-au-Prince pour une bataille finale, en appelant tout le monde à s’armer de machettes pour combattre les gardiens du système.


La Rédaction

La Rédaction Contact : actualites@haitinews2000.com
%d bloggers like this:
Enable Notifications OK No thanks