Le Conseil de sécurité de l’ONU divisé sur une force de sécurité pour Haïti

Le Conseil de sécurité de l’ONU divisé sur une force de sécurité pour Haïti

Le Conseil de sécurité des Nations Unies était divisé lundi sur l’envoi d’une force internationale en Haïti pour aider à la détérioration de la sécurité et à la montée du choléra après que de puissants gangs se sont emparés du port principal et bloquent l’approvisionnement en carburant.

Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a déclaré que les Haïtiens sont confrontés à une situation d’urgence dramatique et qu’une intervention “armée” est nécessaire pour aider la police locale à ouvrir le port et à créer un couloir humanitaire pour l’acheminement de l’aide.

A LIRE AUSSI : Le Collectif Défenseurs Plus exige la justice sociale en Haïti

“La situation est absolument dramatique. Le port est bloqué par des gangs qui ne laissent pas sortir le carburant (…) Sans carburant, il n’y a pas d’eau. Et il y a une épidémie de choléra”, dont le traitement nécessite une bonne hydratation.

Guterres a récemment appelé dans une lettre au Conseil de sécurité à “examiner d’urgence la demande du gouvernement haïtien de déployer rapidement une force armée internationale spécialisée pour faire face à la crise humanitaire”.


La Rédaction

La Rédaction Contact : actualites@haitinews2000.com
%d bloggers like this:
Enable Notifications OK No thanks