« Les Haïtiens ne vivent pas, ils survivent… » a déclaré Jean Victor Généus

« Les Haïtiens ne vivent pas, ils survivent… » a déclaré Jean Victor Généus

Le terminal pétrolier de Varreux, le plus important d’Haïti, est bloqué par des bandes criminelles armées depuis la mi-septembre, paralysant tout le pays, a en croire les propos du ministre des affaires étrangères, Jean Victor Généus. La semaine dernière, Haïti a demandé l’aide de l’ONU pour le rouvrir.

« J’ai la délicate mission de porter devant le Conseil de sécurité le cri d’angoisse de tout un peuple qui souffre et de dire haut et fort que les Haïtiens ne vivent pas, ils survivent », a déclaré lundi le ministre haïtien des Affaires étrangères au Conseil.

A LIRE AUSSI : Le Conseil de sécurité de l’ONU divisé sur une force de sécurité pour Haïti

Les États-Unis et le Mexique préparent deux résolutions pour que le Conseil réponde à la demande.

L’ambassadrice des États-Unis à l’ONU, Linda Thomas-Greenfield, a déclaré que l’une des résolutions autoriserait une mission d’assistance internationale non onusienne pour améliorer la sécurité et permettre à l’aide humanitaire d’affluer en Haïti .

La proposition était pour “une mission limitée, soigneusement délimitée et non onusienne ” qui serait dirigée par “un pays partenaire” ayant une expérience dans de telles opérations, a-t-elle ajouté.


La Rédaction

La Rédaction Contact : actualites@haitinews2000.com
%d bloggers like this:
Enable Notifications OK No thanks