Le policier Frandieu Jean Pierre tué des suites d’une hémorragie massive


En attendant une autopsie du cadavre, le docteur Max Roudolph Saint Albin de l’OFATMA nie d’un revers de main les informations laissant croire que des impacts de balles ont été remarqués sur le corps de l’agent de la PNH issu de l’unité spécialisée CAT Team.

Toutefois le médecin dit attendre les résultats de l’autopsie non seulement pour trouver les causes de la mort du policier, mais aussi pour prouver à la famille du défunt que M. Jean Pierre n’a pas été tué par balles.

A rappeler, le policier haïtien, Frandieu Jean Pierre, a trouvé la mort lundi à hauteur de la rue Nazon (Port-au-Prince). Le défunt faisait partie d’une escorte policière qui accompagnait le Président de la République lors de son arrivée au pays, après avoir participé à la 67 Assemblée Générale de l’ONU à New York.

Le policier était présent dans cette marche ayant à sa tête le Président Martelly. Tout a commencé devant l’Aéroport International Toussaint Louverture pour prendre fin devant le Palais National, a constaté Haitinews2000.


La Rédaction

La Rédaction Contact : actualites@haitinews2000.com
Enable Notifications OK No thanks