Le Kenya confirme l’envoi de 300 policiers en Haïti

Le Kenya confirme l’envoi de 300 policiers en Haïti

Les autorités kényanes ont officiellement annoncé ce dimanche l’arrivée imminente des 300 premiers policiers kenyans en Haïti en février prochain, dans le cadre d’une mission internationale. Cette déclaration intervient alors que le Kenya attend une décision judiciaire cruciale le 26 janvier 2024, en réponse à une plainte de partis de l’opposition contestant le déploiement de leurs forces en Haïti.

Malgré l’attente de cette décision, les autorités kényanes ont confirmé leur engagement envers la mission internationale, qui comprendra un total de 1000 officiers kenyans. Cette annonce soulève des inquiétudes au sein de l’opposition, qui craint que le déploiement n’ait lieu avant que la justice ne se prononce sur la légalité de cette participation.

Bien que d’autres pays aient été évoqués comme participants potentiels, aucune information officielle n’a été communiquée à ce sujet. Le Burundi, le Sénégal, les Seychelles, le Chili, l’Équateur, la Barbade et la Jamaïque sont mentionnés comme contributeurs, chacun devant fournir un contingent de policiers. Cependant, des incertitudes persistent quant à la participation effective de ces pays.

La mission internationale suscite également des interrogations financières, avec un coût estimé à environ 600 millions de dollars américains. Ces chiffres ont renforcé les critiques de l’opposition et soulevé des débats au sein de la population sur la nécessité et la viabilité d’un tel investissement dans le contexte actuel.


La Rédaction

La Rédaction Contact : actualites@haitinews2000.com
Enable Notifications OK No thanks