Plus de 10 mois après, aucune clarification sur leur statut

Plus de 10 mois après, aucune clarification sur leur statut

La tension monte au sein du Ministère des Affaires Étrangères et des Cultes alors que le statut de 30 jeunes recrutés sur concours en vue d’intégrer la 4e cohorte de l’Académie Jean Price Mars n’a toujours pas été régularisé, malgré plus de 10 mois de service.

Ces jeunes talents, qui devraient contribuer au renforcement de la diplomatie nationale, se trouvent dans une situation précaire alors que le ministère vient de procéder à la nomination d’une vingtaine de nouveaux membres dans le domaine diplomatique.

Les jeunes recrues, pour la plupart issus de formations prestigieuses, ont intégré le ministère avec l’espoir de mettre à profit leurs compétences fraîchement acquises au sein de l’Académie Jean Price Mars. Cependant, le Ministère des Affaires Étrangères et des Cultes semble traîner les pieds dans la régularisation de leur statut, suscitant l’inquiétude et l’incompréhension au sein de cette nouvelle cohorte.

Alors que ces jeunes professionnels attendent depuis plus de 10 mois une clarification de leur statut et des conditions de travail, le ministère a récemment procédé à la nomination d’une vingtaine de personnes dans le domaine de la diplomatie. Ce qui ajoute à l’agitation est le fait que ces nouveaux nommés sont, pour la plupart, des proches des acteurs politiques ayant signé l’accord du 21 décembre dernier.

Cette situation soulève des questions sur l’équité et la transparence dans le processus de nomination au sein du ministère. Les recrues de l’Académie Jean Price Mars, en attendant leur régularisation, se demandent pourquoi leurs dossiers semblent être relégués au second plan, tandis que des nominations sont faites de manière plus expéditive pour certains individus liés aux décideurs politiques.


La Rédaction

La Rédaction Contact : actualites@haitinews2000.com
Enable Notifications OK No thanks