Une collaboratrice du gang « 400 Mawozo » risque la prison à vie

Une collaboratrice du gang « 400 Mawozo » risque la prison à vie

Mercredi dernier, Eliande Tunis, une ressortissante américaine d’origine haïtienne, a plaidé coupable devant un tribunal de Washington DC dans une affaire de trafic illégal d’armes entre la Floride et Haïti. Tunis était présumée travailler en collaboration avec le redoutable gang 400 Mawozo, un groupe criminel actif en Haïti.

Les charges retenues contre Eliande Tunis concernent le transport clandestin d’armes à feu de la Floride vers Haïti, un acte grave qui menace la stabilité et la sécurité des deux nations impliquées. Le gang 400 Mawozo est connu pour ses activités criminelles, y compris le trafic de drogue, les enlèvements et la violence généralisée en Haïti.

La prévenue risque une peine de prison à vie et une amende substantielle si elle est reconnue coupable de ces accusations sérieuses. La sentence définitive sera prononcée lors de l’audience fixée au 8 mai, où la cour évaluera les circonstances entourant cette affaire et prendra en compte les éléments de plaidoyer de la défense.


La Rédaction

La Rédaction Contact : actualites@haitinews2000.com
Enable Notifications OK No thanks