Le MENFP et le MCC célèbrent les 40 ans de la Réforme Bernard et accueillent 50 des 500 nouveaux enseignants

Le MENFP et le MCC célèbrent les 40 ans de la Réforme Bernard et accueillent 50 des 500 nouveaux enseignants

La Ministre de la Culture et de la Communication, Emmelie Prophète-Milcé, et le Ministre de l’éducation nationale Nesmy Manigat ont célébré, le lundi 4 avril dernier, les 40 ans de la “Réforme Bernard” au Lycée National de Pétion-Ville.

Au cours de cette activité les ministres Nesmy Manigat et Emmelie Prophète-Milcé ont accueilli 50 des 500 nouveaux enseignants. 

Ce fut, en effet, l’occasion pour le titulaire du MENFP, d’attirer l’attention sur l’importance de la « Réforme Bernard », considérée comme l’alpha de tous les actes de réforme entrepris dans le système éducatif haïtien depuis les années 80. Il en a profité pour souligner les différentes actions en cours et en perspectives, liées aux 12 mesures qui suivent presqu’à la lettre, la « Réforme Bernard » qui vise le redressement du secteur en vue d’une éducation de qualité, accessible à tous. Une éducation de qualité, a-t-il insisté, qui prend, bien sûr, en compte, aujourd’hui, les nouvelles technologies. 

Par ailleurs, le ministre Nesmy Manigat s’est félicité d’avoir engagé ces nouveaux enseignants qui, en majorité, s’apprêtent à offrir leurs services notamment au niveau de la filière de l’enseignement général du Secondaire rénové. Il a également vanté les qualifications de ces derniers qui sont tous des étudiants diplômés issus de la Formation initiale accélérée (FIA), du Centre de Formation de l’École fondamentale (CFEF), de l’École normale supérieure (ENS), de l’École nationale de Géologie appliquée (ENGA), de l’École nationale des Arts (ENARTS), et de la Faculté de Droit et des Sciences économiques (FDSE).

Ils vont enseigner au niveau du Secondaire rénové les disciplines relevant des séries suivantes : Sciences de la Vie et de la Terre (SVT), Sciences, Mathématiques et Physiques (SMP), Sciences économiques et sociales (SES), Lettres, Langues, Arts (LLA).

De son côté, la ministre de la Culture et de la Communication (MCC) a applaudi les efforts du MENFP qui engage cette nouvelle cohorte d’enseignants. Emmelie Prophète-Milcé voit dans cette décision un pas de plus vers l’intégration des jeunes dans toutes les sphères de la société.

« C’est une bonne nouvelle pour le MENFP et le MCC. Des jeunes diplômés intègrent le système éducatif qui a tant besoin d’eux », a-t-elle déclaré. 

En ce qui a trait à la « Réformé Bernard », la ministre Emmelie Prophète-Milcé estime que 1982 constitue une année charnière dans l’éducation formelle haïtienne. 40 ans plus tard, le Décret traitant de cette réforme garde la même actualité en nous indiquant les choix à faire pour une éducation de qualité.

Cinquante parmi les 500 nouveaux jeunes enseignants étaient présents à la cérémonie. Marie Jessy Kernizan, étudiante diplômée à l’École nationale des Arts (ENARTS); Kervens Victor, étudiant diplômé à l’École normale supérieure (ENS), et Junior Jules, étudiant diplômé à l’École nationale de Géologie appliquée (ENGA) ayant pris la parole aux noms de leurs camarades, ont fait part de leur reconnaissance envers le titulaire du MENFP qui a jugé nécessaire de les intégrer dans le système éducatif.

Gaston Réginald, Djerry Louis Jacques, Volny Malherbe et Baldé Marc Allain, ont été installés à l’occasion comme enseignants affectés au lycée national de Pétion-Ville. Ils ont reçu leur Permis provisoire d’enseigner (PPE), et en cadeau, une grammaire créole.

En vue de renforcer leur compétence, tous les 500 enseignants auront à recevoir dans le courant du mois d’avril une tablette numérique, a précisé le bureau de communication du MENFP.


Haitinews2000

%d bloggers like this:
Enable Notifications OK No thanks