La gale : des commerçants dominicains craignent que la maladie n’ait des retombées négatives sur le commerce

La gale : des commerçants dominicains craignent que la maladie n’ait des retombées négatives sur le commerce

Les commerçants qui font vivre le marché binational de Dajabón ont exprimé ce mercredi qu’ils espèrent que la maladie de peau qui touche le pays voisin d’Haïti n’influencera pas négativement les échanges commerciaux déjà diminués entre Haïtiens et Dominicains.

Abigail Bueno, présidente de l’ Association des marchands de Dajabón , a assuré que la situation dans ce pays a des répercussions en République dominicaine.

Il a rappelé que l’économie de cette province frontalière dépend en grande partie des échanges commerciaux, qui ont lieu les lundis et vendredis de chaque semaine, où les citoyens des deux pays échangent des produits du panier familial, ainsi que des vêtements, des chaussures et des articles ménagers.

A LIRE AUSSI : Les autorités haïtiennes envisagent une assistance juridique aux Haïtiens détenus en République dominicaine

Nous espérons que la nouvelle situation n’affectera pas le marché plus qu’elle ne l’est déjà, en raison de la dévaluation de l’argent haïtien et de l’insécurité dans laquelle ils vivent”, abigail bienPrésident de l’Association des commerçants de Dajabón.

Il a indiqué qu’ils attendent les mesures qui peuvent être adoptées par le ministère de la Santé publique pour empêcher la propagation de cette maladie en République dominicaine.  

Jusqu’à présent, selon les autorités, il n’y a eu aucun cas de gale à Dabajón, une maladie similaire à celle qui est présente en Haïti. C’est une maladie qui affecte la peau et qui est très contagieuse.

La santé publique inspectera

Le directeur de la santé publique de cette province, Francisco García Espinal, a indiqué que lors de la foire de vendredi prochain, une équipe d’inspecteurs sera déployée à la frontière.

Il a recommandé à la population d’appliquer des mesures d’hygiène comme moyen de prévenir la maladie.

Il a exhorté les personnes qui achètent habituellement des vêtements en balles au marché à les laver immédiatement et à les mettre au soleil avant de les porter.

Il a exhorté la population à se rendre chez le médecin pour tout problème de peau. | SOURCE : DiarioLibre


La Rédaction

La Rédaction Contact : actualites@haitinews2000.com
%d bloggers like this:
Enable Notifications OK No thanks