Séisme du 14 août : 1 an après la crise socio-économique persiste

Séisme du 14 août : 1 an après la crise socio-économique persiste
FILE PHOTO: A view shows houses destroyed following a 7.2 magnitude earthquake in Les Cayes, Haiti August 14, 2021. REUTERS/Ralph Tedy Erol NO RESALES. NO ARCHIVES/File Photo - RC2E5P9KWO4T

La crise économique persiste en Haïti un an après le tremblement de terre de magnitude 7,2 que le pays a subi et a fait plus de 2 200 morts, a rappelé jeudi l’ONG Save the Children.

Le 14 août 2021, le fort tremblement de terre, dont l’épicentre était situé à environ 150 kilomètres à l’ouest de Port-au-Prince, a secoué la péninsule de Tiburón, faisant 800 000 victimes, dont 340 000 mineurs, et aggravant la crise humanitaire que le pays souffrait déjà.

A LIRE AUSSI : La police nationale recevra bientôt des véhicules blindés…

« Au cours des douze derniers mois, nous avons constaté une tendance inquiétante à l’augmentation de la faim dans tout le pays, un fait qui devient un grand défi pour les enfants et leurs familles, pour lesquels plus d’aide est nécessaire », a expliqué Perpétue Vendredi, directrice des opérations du programme pour Save the Children, dans un communiqué.

Besoin de coopération internationale 

Malgré environ 4,5 millions de personnes en situation d’insécurité alimentaire sévère en Haïti, soit 100 000 de plus qu’avant le tremblement de terre, Vendredi a noté que “la réponse humanitaire reste terriblement sous-financée car cette crise a été largement ignorée car d’autres événements mondiaux ont pris le dessus”.

Avec une inflation de 26%, de nombreuses familles ont difficilement accès aux produits de base et à la nourriture , et comme dans toutes les crises alimentaires, les enfants sont les plus vulnérables à la faim, l’aide doit donc se concentrer sur ce groupe afin qu’il ne soit pas à risque de malnutrition. La directrice des programmes a assuré qu ‘« en plus d’augmenter les fonds pour les services immédiats qui sauvent des vies, les donateurs doivent continuer à investir dans des actions d’alerte précoce et de prévention pour mieux gérer les risques de crise de la faim et atténuer leurs impacts avant qu’il ne soit trop tard ».


La Rédaction

La Rédaction Contact : actualites@haitinews2000.com
%d bloggers like this:
Enable Notifications OK No thanks