Gaëlle Bien-Aimé, lauréate du prix RFI Théâtre 2022 pour «Port-au-Prince et sa douce nuit»

Gaëlle Bien-Aimé, lauréate du prix RFI Théâtre 2022 pour «Port-au-Prince et sa douce nuit»

Pendant toute une nuit, elle réveille avec tendresse et terreur les rêves et les réalités cauchemardesques d’un couple amoureux à Port-au-Prince. Avec ce portrait sublime, métaphorique et poétique de son pays, l’Haïtienne Gaëlle Bien-Aimé, 34 ans, a remporté le Prix RFI Théâtre 2022 qui sera décerné, ce dimanche 25 septembre, au Festival des Francophonies, à Limoges.

Sa voix, à la fois douce et forte, repose sur un imaginaire puissant et poétique. La pensée théâtrale de Gaëlle Bien-Aimée est nourrie par une langue multiple reflétant la réalité terrifiante et les rêves encerclés par la violence de son pays. Port-au-Prince et sa douce nuit, rédigée avec une plume réaliste et revendicative en même temps, laisse peu de place à l’espoir, mais ouvre les portes de l’imaginaire pour un futur meilleur.

A LIRE AUSSI : L’ONU ordonne l’évacuation de son personnel non essentiel en raison de l’augmentation de la violence

Pour affronter les affres, l’autrice avait déjà écrit une autre pièce, Que ton règne vienne, sur deux hommes qui se retrouvent bloqués dans les rues enflammées de la capitale haïtienne. Cette fois, dans sa quatrième pièce, elle nous présente Zily et Férah, un couple d’amoureux qui s’embrasse, se regarde, se parle, fenêtre ouverte, pendant une longue nuit à Port-au-Prince. Ils habitent dans une maison à Pacot, quartier huppé de la ville, mais la situation est plus que tendue… Zily, « poétesse en cavale », est depuis longtemps épuisée de ce pays qui lui a souvent fait « l’effet d’une pilule contraceptive ». Férah travaille à l’hôpital et voit toutes les atrocités de cette ville au bord du précipice. | La suite sur RFI.fr


La Rédaction

La Rédaction Contact : actualites@haitinews2000.com
%d bloggers like this:
Enable Notifications OK No thanks